AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▲ LES SPÉCIFICITÉS MAGIQUES.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J'ai écris : 21 gallions depuis mon arrivée le : 30/12/2014 avatar
MessageSujet: ▲ LES SPÉCIFICITÉS MAGIQUES.   Sam 22 Aoû - 23:39

Dans les annexes



Les animagi

Un animagus (au pluriel, des animagi) est un sorcier ayant la capacité de se métamorphoser à volonté en l'animal qu'il aura choisi durant son apprentissage. Apprendre à être animagus est très difficile et nécessite plusieurs années. C'est pour cette raison que le Ministère surveille de très près les personnes voulant le devenir. La différence fondamentale entre les métamorphoses « communes » et « animagiques » est que le transformé « normal » devient entièrement animal, perd toute conscience humaine, qui laisse place à un instinct bestial jusqu'à ce que quelqu'un annule le sort. L'animagus, lui, garde souvenirs, pensée et conscience et peut se transformer sans baguette ni aide extérieure.

Le Ministère de la Magie tient un registre, qui se veut exhaustif, des animagi. Dans le troisième livre, le registre contient, entre autres, les noms des sept Animagi déclarés et existants au xxe siècle. On ne connaît que l'un des sept noms, Minerva McGonagall qui se transforme en chat tigré . Plusieurs animagi illégaux (car non déclarés) font aussi leur apparition dans les différents romans.

Les métamorphages

Le terme métamorphomage est employé pour décrire les sorciers ayant la capacité de se métamorphoser spontanément, sans l'aide de potions ou de sortilèges. Les métamorphomages peuvent ainsi prendre l'apparence de n'importe qui. Pour se transformer, ils crispent leurs visages et le changement s'effectue alors. Contrairement aux animagi, on ne peut pas devenir métamorphomage par l'apprentissage. Un métamorphomage l'est dès la naissance.

Lorsqu'il y a de puissants sentiments (colère, joie, angoisse), la chevelure se colorie alors spontanément. Les cheveux deviennent alors roses, bleus, violets selon l'humeur.

Les métamorphomages sont apparemment très rares car Harry n'en a vu qu'une seule durant sa scolarité : Nymphadora Tonks. Dès sa naissance il est évident que Teddy Lupin, fils de Remus Lupin (qui est un loup-garou) et de Nymphadora Tonks (qui est métamorphomage), est lui aussi un métamorphomage.

Les fourchelang

Le fourchelang (Parseltongue en anglais) est la capacité de communiquer avec les serpents, par le biais de sifflements aigus s'apparentant à ceux d'un serpent. Parler le fourchelang est rare et très mal vu. Parler le fourchelang ne s'apprend pas ; c'est une capacité innée; une personne ne sachant pas qu'elle possède cette capacité, tel Harry Potter dans le deuxième livre, peut le parler et le comprendre instinctivement sans même s'en rendre compte. Harry Potter est une exception : il a reçu le don de Voldemort lorsque celui-ci a tenté de le tuer, et l'a perdu en tuant la part d'âme que Voldemort avait involontairement placé en lui. La première personne recensée dans l'univers de Harry Potter parlant le fourchelang est Salazar Serpentard, l'un des quatre fondateurs de Poudlard. Ses descendants, dont la famille Gaunt ont également ce pouvoir. Ron Weasley a lui aussi réussi à parler le fourchelang dans le septième livre de la saga, pour aller récupérer un crochet de Basilic dans La chambre des secrets pour neutraliser un des Horcruxes (Ron Weasley ne parle pas vraiment le Fourchelang mais il entend Harry le parler pour ouvrir le médaillon horcruxe et reproduit donc le son pour pouvoir entrer dans la Chambre des Secrets).

La legilimancie et occlumancie

La legilimancie est une branche de la magie qui a pour objet de pénétrer dans l'esprit des autres et dans leurs pensées.

On appelle « legilimens » celui qui pratique la legilimancie. Legilimens est également le sort exercé afin de lire les pensées d'autrui.

Harry Potter et Voldemort ayant un fort lien magique depuis la tentative de meurtre du mage noir sur le garçon, celui-ci dispose d'une capacité à « lire dans l'esprit » de Voldemort, et réciproquement. Lorsque le mage se rend compte de ce lien, il cherche à générer de fausses indications pour piéger Harry. Dans le septième livre, on apprend que lorsque Voldemort a tenté de tuer Harry dans son berceau, une partie de son âme s'est enfermée dans l'esprit de sa victime, formant un 7e Horcruxe, Harry lui-même. C'est pour cette raison que Voldemort et le garçon ont un lien si fort et que Harry a la possibilité de parler Fourchelang, la langue des serpents.

Rogue précise en outre que Voldemort est l'un des plus grands legilimens au monde : il serait quasiment impossible de lui mentir sans qu'il le sache. Rogue lui-même y parvient cependant pendant plusieurs années en jouant son rôle d'espion pour les deux camps. On suppose qu'Albus Dumbledore l'est également, en raison du fait que Harry ait le profond sentiment d'être passé aux rayons X en sa présence2 1 et que l'auteur mentionne à plusieurs reprises son regard perçant.

L’occlumancie est, quant à elle, une branche de la magie qui a pour objet de fermer son esprit aux intrusions et influences extérieures. Autrement dit, de se protéger de la legilimancie. Il n'existe pas de sort pour fermer son esprit, l'occlumancie est plutôt un art d'organisation de ses pensées. Celui qui pratique l'occlumancie est appelé occlumens.

Dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix, c'est le professeur Severus Rogue qui donne des cours particuliers à Harry pour lui apprendre à interdire l'accès de son esprit à Lord Voldemort. Le résultat est très mauvais, en raison de leur forte antipathie l'un envers l'autre. Harry franchira néanmoins et par erreur les défenses mentales de Rogue et aura pendant un bref instant accès à tous ses souvenirs. Dans le sixième livre, on apprend que Bellatrix Lestrange a enseigné l'occlumancie à son neveu Drago Malefoy afin que personne, ni même Severus Rogue auquel elle ne fait pas confiance, ne sache ce qu'il préparait.

La nécromancie

Un nécromancien est un mage noir très puissant qui centre ses pouvoirs autour de l'utilisation sur des morts. Il peut, entre autres, créer des Inferi à partir de cadavres. Ces derniers n'ont ni esprit, ni âme et obéissent aveuglément à celui qui les a réanimés. Lord Voldemort était un puissant nécromancien.

L'empathie

Un empathe ressent les émotions des gens qui les entourent. Ils peuvent, de ce fait, facilement les comprendre. C'est un don qui ne s'acquiert qu'à la naissance.

La voyance

L'aptitude à prophétiser, aussi appelée le Troisième Œil, permet au sorcier qui la détient d'entrevoir le futur, le passé ou des instants présents se déroulant à d'autres endroits. Cette aptitude, bien qu'elle puisse se travailler, s'acquiert principalement à la naissance. Les sorciers maîtrisant la voyance pourront voir des scènes entières, tandis que ceux qui sont encore débutants ou qui n'ont pas une grande aptitude peuvent ne voir que de brèves images. Sybille Trelawney, le professeur de Divination, détient ce pouvoir, bien qu'il ne se manifeste chez elle que rarement.

La lycanthropie

Le seul moyen pour l'être est de se faire mordre par un autre lycanthrope. Une fois par mois, pendant les trois jours de pleine lune, le mordu se transforme en loup-garou, et perd tout contact avec le monde magique: il ne se souvient de rien et a un comportement sauvage, agressif et cruel. Une fois redevenus humains, ils ne se souviennent en général pas de ce qu'ils ont fait pendant ces trois jours. Très mal vus par la société, certains, comme Remus Lupin, choisissent de boire une potion Tue-loup un peu avant leur transformation, ce qui leur permet de contrôler leurs actions. Fenrir Greyback est un lycanthrope très connu pour sa sauvagerie et sa cruauté : ses cibles préférées sont les enfants.

Bill Weasley, blessé légèrement par Fenrir Greyback, acquiert une certaine préférence pour la viande saignante sans pour autant se transformer complètement en loup-garou.

La maîtrise des runes

Un maître des runes maîtrise cet ancien langage à la perfection, ce qui lui permet de les utiliser de façon à ce qu'elles soient offensives ou défensives.

Les patronus

Le sortilège « Patronus » crée l'incarnation des pensées positives telles que la joie, l'espoir ou le désir de vivre de celui qui le lance. Il sert de protection contre les détraqueurs, qui se nourrissent des sentiments de désespoir et les nourrissent en même temps. Le patronus protège le sorcier ou la sorcière qui l'a invoqué mais il obéit aussi à ses ordres. Il s'éteint une fois devenu inutile.

Le patronus créé apparait argenté, éthéré et translucide, presque transparent. Un patronus trop peu puissant (dû à sa mauvaise réalisation), ressemble à une masse informe argentée de filaments ou éclats qui sont aisément détruits ou éteints. Un patronus convenablement réalisé (à l'aide d'un souvenir particulièrement puissant) est dit Patronus Corporel; il prend une forme animale caractéristique de la sorcière ou du magicien l'ayant invoqué puisqu'il est le témoin de leur personnalité/caractère. Mais il arrive que des personnes voient leur patronus changer de forme au cours de leur existence, cela est souvent dû à un choc émotionnel ou à un bouleversement dans la vie de la personne.

Le sortilège du patronus est simple en théorie mais très difficile à exécuter correctement dans la pratique. Il exige l'utilisation d'une baguette magique et de l'incantation Spero Patronum.

Les transplanages

C'est l'un des moyens de transport les plus rapides pour les sorciers : transplaner consiste à se téléporter quasi-instantanément d'un endroit à un autre. C'est un sort régulé par le Ministère de la Magie et qui présente des dangers, le risque majeur étant de se retrouver « désartibulé » (splinched en anglais), c'est-à-dire de laisser une partie de son corps derrière soi. Ce risque est à l'origine de l'interdiction faite de transplaner sans l'obtention du permis adéquat ; il est proposé aux élèves majeurs (17 ans dans le monde des sorciers) de le préparer à Poudlard.

Pour transplaner, il faut se concentrer sur le lieu où l'on veut se rendre avec grande détermination. Les sensations du transplanage sont décrites comme désagréables : tourbillon allant à toute allure, sensation d'enfermement ou d'écrasement…

La méthode pour transplaner peut se résumer en une règle des trois D : destination, détermination et décision.

Fixer résolument son esprit sur la destination souhaitée ;
Concentrer sa détermination sur l'espace à occuper ;
Tourner sur place en essayant de trouver son chemin dans le néant en accomplissant son mouvement avec décision.
La difficulté du transplanage augmente avec la distance. Seuls des sorciers hautement entraînés peuvent envisager des transplanages intercontinentaux. Il est possible d'accompagner quelqu'un qui transplane sans savoir soi-même transplaner : il suffit de s'agripper à cette personne; c'est le « transplanage d'escorte ».

Il est impossible de transplaner dans l'enceinte de Poudlard, mais Albus Dumbledore peut, en tant que directeur, annuler temporairement cette mesure de sécurité (À noter que dans le film Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, Albus Dumbledore prétend que ses fonctions lui permettent de transplaner, ce qui n'est pas le cas dans le livre). En revanche, Fumseck, le phénix de Dumbledore, peut se servir de ses pouvoirs de phénix pour se téléporter hors du château (il le fait à deux reprises dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix). Par ailleurs, il semble possible de se servir d'un Portoloin pour se transporter directement à l'intérieur de Poudlard, Dumbledore et Harry Potter le faisant dans le cinquième livre.

Les elfes de maison peuvent se déplacer d'une manière similaire, mais ce n'est pas du transplanage ; ils peuvent le faire n'importe où, même dans un lieu protégé comme Poudlard. Les elfes de maison pratiquent, en effet, une magie différente de celle des sorciers.

Les vols (sans balais)

Dans le dernier livre, on découvre que Voldemort a la capacité de voler sans balai ou tapis volant, ce qui surprend les membres de l'Ordre du Phénix. Severus Rogue utilise la même technique pour fuir Poudlard dans les derniers chapitres.

Il semblerait que ce soit une technique de magie noire ceux-ci étant entourés d'une épaisse brume noire pendant le temps de leur vol.


Tous les sorts et descriptions viennent du site wikipédia.

Code par © Vanity
Morsmordre - 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nes-a-minuit.forumgratuit.org
 

▲ LES SPÉCIFICITÉS MAGIQUES.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dictionnaire de plantes communes et magiques
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Artefacts Magiques.
» Département de contrôle et régulation des créatures magiques
» Les classes magiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
║ NÉS À MINUIT. :: 
WELCOME
 :: Paperasses administratives
-